Dans une interview accordée à Jeune Afrique en kiosque cette semaine, le président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh au pouvoir depuis 1999, assure que ses émoluments directs sont plus bas que ceux des membres du gouvernement.

«Un ministre reçoit 400 000 francs djiboutiens par mois (environ 1 830 euros, soit 1,2 millions FCFA) y compris les indemnités», a-t-il confié à François Soudan qui menait l’entretien et lui a demandé combien percevait le président de la République.

« Vous allez sourire, a rétorqué Ismaïl Omar Guelleh… Je gagne 359 000 francs – moins que mes ministres».

Le président ne veut d’ailleurs pas remanier son gouvernement après les législatives de février dernier. « Ce gouvernement n’a que deux ans et un remaniement entraîne des frais pour le budget : villa de fonction, nouveaux véhicules… Nous n’avons pas les moyens», a-t-il calculé.

J. E