Le vernissage des tableaux “Hors Normes” d’Abdias Ngateu a attiré du beau monde venu découvrir des peintures mettant en scène des situations vécues ou connues par tous ceux qui vivent dans la ville de Douala: les surcharges des mototaximen, l’altercation entre la police et ceux-ci, la négociation du prix du transport qui se fait entre le client et le “ben skin”.

“Hors Normes” est en effet, une allégorie du désordre urbain engendré” par des motos taxis très connus au Cameroun sous l’appellation de “Bend Skin”. Mais ce qui frappe d’avantage sur ces tableaux, c’est cette manie d’Abdias Ngateu d’animaliser l’Homme. Des corps d’Hommes aux têtes de Lièvre, de coq, d’antilopes, etc.

Sur ce choix, explication d’Abdias: “Hors Normes est une forme d’interrogation, de questionnement. Si j’interprète les Hommes ainsi, c’est de par leur manière de vivre, leur comportement envers les autres”. Il ne s’agit donc pas d’une simple représentation des êtres humains, hors normes, mais il est aussi question avec les œuvres d’Abdias Ngateu, de la représentation d’une société où l’anormal est devenu norme. Pour Edith Mbella, promotrice de Bolo l’espace, Abdias Ngateu avait toute sa place dans cette galerie de part son talent, et de par le problème de désordre urbain qu’il soulève avec ses tableaux.

Passionné du dessin et de l’art graphique bien avant ses 14 ans, Abdias Ngateu va fréquenter ateliers d’artistes, multiplier formations artistiques dans le but d’avoir les armes nécessaires pour son intégration dans le milieu des artistes plasticiens au Cameroun. Ses premières grandes expositions, il les fait dès 2011. En 2015 les résultats d’un dur labour se font ressentir. Il est couronné cette année Prix découverte de l’Institut Goethe du Cameroun.

En 2016, “le faiseur de choses” comme il se présente, représente le Cameroun au Segou’Art, le Salon d’Art Contemporain du Mali. Lors de la dernière édition de la triennale SUD (Salon Urbain de Douala) organisée par Doual’Art, il reçoit le troisième prix Pascale Martine Tayou au premier concours national “Jeunes espoirs 2017”.

Depuis le 04 mai dernier, Abdias Ngateu prend part à la biennale de Dakar au Sénégal où il est dans la sélection OFF. Au mois d’octobre il sera à Bamako et en Novembre c’est la galerie Art of Africa Gallery à Barcelone en Espagne qui va apprécier son talent.

Hors Normes est sa première monographie, le résultat d’un travail qui aura duré six mois et qui est en exposition jusqu’au 30 août 2018 à la galerie Bolo l’Espace Art et Culture. Mais avant, un débat sur le thème Hors Normes de cette exposition sera organisé le 19 juin.

 

Valorien Noubissi