Sa photo auprès du président français, Emmanuel Macron a fait le tour de la toile, confirmant par la même occasion le stage qu’il venait de faire au pôle diplomatique de l’Élysée. L’opportunité s’est présentée à lui après un court échange avec le président de la République française alors en visite à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis). Tout part pourtant d’une rencontre impromptue. «Le coach nous a annoncé: une personnalité vient nous rendre visite. J’ai pensé que c’était Tony Parker ou Michael Jordan. Mais il nous a dit que c’était le président de la République en déplacement dans le cadre des JO de 2024», raconte Fidélis-Jason Onomo Mbassi dans une interview accordée au quotidien français Le Parisien.

Désireux de devenir un jour diplomate, Fidélis-Jason prend alors son courage à deux mains pour poser une question au président. «Qu’est-ce que vous conseilleriez à un jeune qui veut devenir diplomate comme moi ?» Ce à quoi l’homme fort de La République En Marche lui répond: «Faire un stage à l’Élysée». À la fin de la visite présidentielle, une carte de visite est remise de la part d’un conseiller au camerounais de 17 ans, élève en classe de  Terminale S.

Après quelques échanges de mails, le voilà engagé pour une semaine au plus près de l’action. «Je croyais que j’allais être observateur mais en réalité, j’ai été actif en faisant, notamment, des comptes-rendus de réunion», explique-t-il. Une expérience qui a conforté le lycéen boursier dans son souhait de devenir diplomate. «Les Nations-Unies ça m’intéresse», précise-t-il au Parisien. En attendant de se lancer dans une carrière politique, Fidélis-Jason doit passer son baccalauréat le mois prochain. En plus du français, de l’anglais et de l’espagnol, Fidélis-Jason maîtrise le bassa et le pidgin.

Valorien Noubissi