Les projecteurs seront une fois de plus braqués sur la capitale camerounaise, à la faveur de la tenue de la première Conférence sous-régionale sur le développement de l’économie numérique pour les pays d’Afrique centrale du 23 au 25 mai prochain.

Organisée par l’Union internationale des télécommunications (Uit) à travers le Bureau régional pour l’Afrique, cette conférence vise à soutenir le développement des pays africains, à fournir une plateforme de haut niveau pour discuter des questions clés relatives au développement de l’économie numérique et à se concentrer spécifiquement sur l’intégration économique de chaque sous-région à travers les technologies de l’information et de la communication (Tic). Les pays de la sous-région et les experts de diverses nationalités se réuniront à cet effet autour du thème : «L’économie numérique en Afrique centrale : état des lieux et défis dans un monde globalisé».

Le Palais des congrès de Yaoundé, qui servira de cadre aux travaux, sera «la tribune de l’engagement des pouvoirs publics et la scène d’expression des acteurs pour susciter l’investissement dans ce secteur, en vue d’un passage réussi à l’économie numérique des pays de l’Afrique centrale», indique le ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel).

Il faut noter que l’économie numérique est aujourd’hui au cœur des stratégies de développement au Cameroun. «Celle-ci est un véritable accélérateur de croissance, en plus d’être une niche d’emplois nouveaux pour notre jeunesse», déclarait le chef de l’État, Paul Biya, dans un de ses discours. Toutefois, le Cameroun accuse un retard dans ce domaine, comme plusieurs autres pays du continent.

La Conférence sous-régionale sur le développement de l’économie numérique est donc une occasion de réfléchir sur les voies et moyens de faire bénéficier pleinement aux pays d’Afrique centrale de ses atouts numériques pour une transition digitale réussie.

 

PNN