Ce sera sans doute le cinéaste camerounais à suivre durant la 22ème édition du Festival des Écrans Noirs qui se tient du 13 au 20 juillet prochain dans les villes de Yaoundé et Douala.

“Minga et la cuillère cassée” de Claye Edou est en effet nominé dans trois catégories de la sélection officielle du Festival, dévoilée ce 1er juin par Marcel Epée et Françoise Elong respectivement Directeur du Festival et Responsable de la programmation.

Le premier film d’animation camerounais qui enchaîne les festivals depuis sa grande première le 25 novembre 2017, est ainsi nominé dans la catégorie Longs Métrages Internationaux. C’est d’ailleurs le seul film camerounais dans ce couloir. On le retrouve également dans la catégorie Long Métrage Afrique centrale aux côtés de ses compatriotes “Tenacity” de  Musing Derick et “Rebel Pelgrim” des réalisateurs Paul Samba et Chinepoth Cosson. Claye Edou et son film sont également en compétition dans la catégorie Long Métrage camerounais.

Cette autre sélection, ne vient que confirmer le franc succès que reçoit le film depuis sa sortie. Le long métrage d’1h20min était déjà au mois d’avril au Canada dans le cadre du Festival Vues d’Afrique. Un mois avant, il était sélectionné et projeté au FICAM, le Festival International du cinéma d’Animation de Meknès (Maroc). “Minga et la cuillère cassée” sera en projection le 10 juin prochain sur tout le réseau Canal Olympia. “C’est à dire simultanément dans sept pays à savoir le Cameroun, le Sénégal, le Niger, le Benin, le Togo, le Burkina Faso et la Guinée.”  Cette adaptation du conte “La cuillère cassée” de Charles Binam Bikoi et du regretté Emannuel Soundjock devient ainsi le deuxième film camerounais, après “ W.A.K.A” de Françoise Ellong, à entrer dans la programmation de ce réseau de salles de cinéma détenu par le français Vivendi. “C’est une joie pour le cinéma camerounais (…) c’est une bonne nouvelle pour le cinéma d’animation qui va pouvoir enfin décoller au Cameroun” affirme le jeune réalisateur qui ne cache pas sa joie.

Et ce n’est pas fini. Au mois de juillet cap en Côte d’Ivoire pour le Festival du film d’animation d’Abidjan et en août, rendez-vous en Lausanne en Suisse pour le Festival Cinémas d’Afrique.

 

Valorien Noubissi