En cette période de Coupe du monde, ICI déterre les souvenirs de nos people liés au football. Premier à s’y coller, le chanteur Petit Pays que l’on voit ici sur la pelouse du Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, à l’occasion du jubilé de Patrick Mboma qui a eu lieu le 26 mai 2012 dans la capitale camerounaise.

Au terme d’une partie gérée par les anciens Lions Indomptables en rouge (Omam Biyik, Eto’o, Olembé, Alioum Boukar, Raymond Kalla, Achille Webo), Petit Pays (ici balle au pied) n’a pas marqué mais fortement plu aux 15 000 spectateurs rassemblés dans les gradins. Le réalisme a été du côté des amis de Mboma en blanc, qui l’ont emporté sur le score de 5 buts contre 1.

Au milieu d’anciens Lions Indomptables et de célébrités internationales comme George Weah, Robert Pirès, Bernard Lama, Antoine Kombouaré, Alain Roche, Oumar Dieng, Amara Simba, Petit Pays s’est illustré par son toucher de balle et sa vision de jeu. Vestiges d’une jeunesse où la pratique du football fut intense chez celui qui allait devenir plus tard l’un des artistes musiciens les plus populaires du Cameroun.

L’attachement de Petit Pays est bien connu, puisqu’il a même été président du club mythique de Caïman de Douala en 2010. Une expérience qu’il a commentée après coup par ces mots : «Je regrette d’être parti du Caïman Football club de Douala. J’ai raté ma mission en tant que président au sein de cette équipe. Je voulais qu’après Coton sport de Garoua, que l’on parle de Caïman où règne le professionnalisme avec une organisation que j’avais commencée à mettre en place. Petit Pays était le soleil pour le football camerounais, j’ai voulu commencer par Caïman».

TM – Photo JP Kepseu / ICI