Samuel Eto’o Fils va prochainement se rendre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, en proie à des tensions depuis le déclenchement de la crise anglophone en octobre 2016.

L’ex-capitaine des Lions indomptables va précisément aller à la rencontre des élèves de cette partie du pays pour partager son expérience avec ceux-ci et leur témoigner sa solidarité.C’est ce qui ressort notamment de l’audience que lui a accordée la ministre des Enseignements secondaires (Minesec) mardi 5 juin 2018 à Yaoundé. Lors de cette rencontre, le quadruple Ballon d’or africain a promis d’apporter sa contribution dans la résolution de la crise anglophone. Ce, en œuvrant pour la paix et le dialogue entre tous les Camerounais. Considéré comme l’un des meilleurs joueurs africains de tous les temps, Samuel Eto’o est très engagé sur le front social.

Sa fondation s’est engagée à protéger l’enfance et la jeunesse, en apportant des aides d’urgence et en encourageant l’éducation, la santé de base et l’intégration sociale pour les plus défavorisés.La Fundesport, son académie de sport fondée en 2005, offre également les meilleures chances de réussite aux jeunes sportifs africains en utilisant le football comme outil de développement social, économique et culturel. En mars 2017, Samuel Eto’o a été fait ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef. A ce titre, il a pour mission de mener une action de plaidoyer pour l’amélioration de la situation des enfants au Cameroun et sensibiliser les jeunes sur des questions d’éducation, de santé, de sport  et d’insertion professionnelle. Un rôle qu’il prend très à cœur.

 

Patricia Ngo Ngouem

(Photo JP Kepseu / ICI)