A Berlin, la Place Nachtigal, du nom de Gustav Nachtigal, explorateur allemand en Afrique et partisan du colonialisme qui avait annexé le Cameroun en 1884, sera rebaptisée Place Bell.

Il s’agit d’un hommage à Rudolf Duala Manga Bell, figure de la résistance camerounaise qui s’opposa à la mainmise allemande sur la ville de Douala, avant d’être exécuté par pendaison par les Allemands en 1914.

Le 11 avril 2018, la commission de la culture de l’arrondissement de Mitte a adopté un texte recommandant de changer les noms de Nachtigalplatz et de trois autres rues du «quartier africain» situé dans le nord de la capitale allemande. Le texte préconise ainsi de débaptiser les rues glorifiant les personnalités de la colonisation allemande en Afrique.

Celles-ci seront remplacées par des plaques portant les patronymes des héros africains de la lutte contre l’occupation coloniale allemande. A l’instar de Rudolf Duala Manga Bell, qui se souleva notamment contre l’expropriation du peuple duala.

Ce changement de dénomination s’inscrit dans le cadre du processus de réflexion débuté il y a quelques années par l’Allemagne sur son passé colonial, rapporte le quotidien français Le Monde sur son site internet. Une victoire pour les activistes africains qui militent depuis des années pour décoloniser les rues de la capitale allemande. Berlin est en effet l’une des rares capitales occidentales ayant des rues dédiées aux ex-colonies. On y retrouve par exemple la rue du Cameroun, baptisée ainsi en hommage à l’empire colonial allemand.

 

Patricia Ngo Ngouem