L’actrice est actuellement en plein tournage au Gabon pour le long métrage «Amour à Mayumba», dans lequel elle joue l’un des rôles principaux. Malgré un emploi du temps chargé, celle qui a été sacrée meilleure interprète féminine camerounaise aux Écrans noirs en 2015 a accepté de nous en dire un peu plus sur cette production cinématographique.

Vous êtes actuellement en tournage au Gabon pour un long métrage dans lequel vous jouez l’un des rôles principaux. Quelle est la trame de ce film ?

Le film, «Amour à Mayumba», parle d’une histoire d’amour en milieu estudiantin. Je ne saurais en dire plus pour le moment, pour permettre au charmant public de le découvrir en salle. Je peux vous assurer que la production a un solide plan marketing et que le public ne sera pas déçu.

Comment s’est passé le casting ?

Le casting était très sélectif. A la base, nous étions 5 filles pour le rôle. Finalement, après le visionnage des démos, le réalisateur et le producteur étaient d’accord que je pouvais mieux incarner le personnage. J’ai reçu le projet il y a plusieurs mois déjà.

Qu’est-ce qui vous a poussée à accepter ce rôle?

Le fait que mon rôle me permette de retourner loin en arrière, à mes années école, ainsi que la complexité du personnage. J’ai beaucoup aimé le personnage, son évolution, son caractère, sa description.

Comment se passe le tournage ?

Nous sommes partis pour un mois de tournage. Le film sortira bientôt, nous n’avons pas encore les dates. C’est le producteur qui décide.

C’est votre premier rôle dans un film étranger…

Oui, c’est mon premier film étranger, mais pas le dernier. Car,  comme on dit : jamais 2 sans 3. J’ai déjà fait des spots publicitaires plusieurs fois pour le Gabon et là,  les portes du cinéma s’ouvrent à moi. Bientôt, je m’envole dans un autre pays d’Afrique pour un autre long métrage.

D’autres projets en attente ?

Oui, j’en ai des tonnes, Au Cameroun, j’ai des projets en attente. Je suis sûre que je n’aurai même pas droit à deux jours de congés. Heureusement, j’ai une formidable équipe qui continue de bosser malgré mon absence. J’ai un tournage de film qui m’attend avec le réalisateur Frank Thierry Lea Malle (lauréat 2016 du concours de scénario court métrage «10 jours pour un film» organisé dans le cadre du festival Ecrans noirs, Ndlr). Plus de détails bientôt.

Propos recueillis par Patricia Ngo Ngouem