Les Lionnes indomptables du Cameroun ont validé leur ticket pour la Coupe d’Afrique des nations féminine (CAN) en novembre 2018 au Ghana, en battant le Congo (5-0) lors du match retour du troisième et dernier tour de qualification le 9 juin dernier à Yaoundé. Une victoire à mettre notamment à l’actif de Gabrielle Aboudi Onguéné, auteure de deux buts et d’une passe décisive. Déjà, lors du match aller le 6 juin dernier à Brazzaville, l’attaquante camerounaise a augmenté son compteur buts avec la sélection nationale en faisant trembler les filets adverses. «Merci Seigneur pour tout ce que tu fais dans ma vie. Merci pour cette qualification. God is love», a écrit la vice-championne d’Afrique en titre sur son mur Facebook ce lundi 11 juin 2018.

Meilleure joueuse de la Can 2016 organisée par son pays, Aboudi Onguéné espère encore faire des étincelles cette année au Ghana. Objectif: remporter le trophée qui a échappé au Cameroun il y a deux ans. Mission impossible ? Pas vraiment, puisque la sociétaire du Cska de Moscou a remporté la Coupe de Russie de football féminin l’année dernière avec son club. Un exploit qu’elle avait accompli un an plus tôt sous les couleurs du FK Rossiyanka.

C’est dans les rues de Douala qu’elle a commencé à jouer au football, avant d’intégrer un club. «Je jouais avec les garçons du quartier, quand un monsieur, feu Ibrahim, m’a repérée et m’a emmenée pour la première fois jouer dans un club de filles», raconte celle qui ne passe pas inaperçue sur un terrain, malgré sa petite taille (1,52m).

Elle débute sa carrière au Ngondi Nkam de Yabassi, avant de rejoindre en 2005 le Canon de Yaoundé, l’un des grands clubs du pays. Sur place, elle remporte le championnat national en 2009, 2010 et 2011 sous le maillot de Louves Minproff, ainsi que la Coupe du Cameroun en 2010 et 2012.

Avec les Lionnes, elle remporte la médaille d’or aux Jeux africains de 2011 au Mozambique et la médaille de bronze à la Can 2012 en Guinée équatoriale. La suite se passe en Europe. D’abord en Pologne où elle entame sa carrière internationale, avant d’atterrir en Russie où elle évolue aujourd’hui. Âgée de 29 ans, Aboudi Onguéné est la première et l’unique buteuse camerounaise au Tournoi féminin de football aux Jeux olympiques d’été de 2012 à Londres, auquel le Cameroun prend part pour la première fois.

 

P.N.N