George Tawlon Manneh Oppong Ousman Weah a prêté serment comme nouveau président de la République du Liberia, le 22 janvier 2018 au stade Samuel Kanyon Doe de Monrovia.

De nombreuses années avant cet événement, il a habité un temps chez son directeur administratif Dominique Ebode au quartier Cité Verte, non loin du camp Sic (Société immobilière du Cameroun), avant de déménager pour le camp même, dans un logement pris en charge par le TKC, au numéro C48.

Invité en 2012 au jubilé de Patrick Mboma, le Ballon d’or France Football 1995 est revenu visiter la maison de la Cité Verte. Kathy Mazo Nloga (ici en photo devant la maison), fille du propriétaire et actuelle occupante des locaux, en a retiré une anecdote plutôt cocasse : «C’est un monsieur très simple. Il était arrivé au moment où je voulais prendre ma douche. Les enfants sont venus m’informer qu’il décidé d’attendre».

Kathy a fini par rencontrer son visiteur, accompagné de plusieurs personnes. «Il a dit qu’il était heureux d’avoir habité cette maison, relate-t-elle. C’est quelqu’un qui ressent une forte nostalgie de cette maison».

Une maison qui n’a pas changé depuis le passage du futur président, avec trois chambres à l’étage et un rez-de-chaussée tenant lieu de salle de séjour.

Le joueur était fan de la chanson You must calculer de l’artiste Ndedi Eyango, un makossa qui faisait un carton cette année-là. Une fois en France, Mister George demandera à Ndedi de lui envoyer ses œuvres complètes ! Entre-temps, Weah s’est lié d’amitié avec les chanteurs jumeaux Epée et Koum. Cette amitié aboutira à la sortie d’un CD, dont la pochette montre le Libérien entre les deux frères, croisant les doigts comme pour invoquer la Providence.

 

Sujet Achille Chountsa / ICI Cameroun N°88