Thomas Ngijol signe son grand retour sur Canal+ avec «Selon Thomas», une émission qui sera diffusée chaque samedi sur la chaîne cryptée qui l’a révélé au public en 2006, grâce notamment au Jamel Comedy Club. «‘Selon Thomas’ est une émission complètement dingue et révolutionnaire. En 26 minutes en public, avec des sketches, du live et tous les sujets abordés. Et en plus, à la fin de chaque émission, un artiste de niveau international viendra faire une performance live», explique l’humoriste français d’origine camerounaise, dans la bande-annonce de sa nouvelle création décalée. Une émission dans laquelle il flingue l’actualité française avec la verve qui le caractérise. Comme il le faisait déjà dans «Le Grand Journal» de Canal+ où il animait une rubrique quotidienne pleine d’humour sur l’actualité du moment.

S’amuser avant tout

Interrogé par Le Figaro pour savoir notamment comment il définit le concept de cette émission, l’humoriste de 40 ans (il les fêtera le 30 octobre prochain) a répondu qu’il n’y en avait justement pas. «J’avais tout sauf envie de conceptualiser quelque chose, mais plutôt le souhait de m’amuser, d’écrire des sketchs, de mettre en images des réflexions sur la société, des gros faits d’actu, et de rassembler en plateau des talents que j’aimais bien, notamment d’un point de vue musical», a-t-il répondu.

Humoriste et comédien, Thomas Ngijol est également un réalisateur. Il a notamment joué dans «Case départ» (2011), son premier film qu’il a coécrit et coréalisé avec son confrère et complice Fabrice Eboué. Les deux hommes partagent également l’affiche du long métrage «Le crocodile du Botswanga» sorti en 2014. Thomas Ngijol sera prochainement à l’affiche de«Black Snake», film qu’il a réalisé avec son épouse.

 

P.N.N