Il y a d’abord eu le CardioPad, la première tablette médicale «made in Africa». Aujourd’hui, Arthur Zang revient sur le devant de la scène avec la ZCard, une carte de paiement électronique. Le jeune ingénieur camerounais de 31 ans (il les aura le 26 novembre prochain) a signé ce 17 septembre 2018 à Yaoundé, une convention de partenariat avec la Cameroon Postal Services (Campost) aux fins d’exploitation de cette carte.

C’était au cours d’une cérémonie de signature officielle entre la Campost et la Zng Smart Cards, l’entreprise qu’il a créée à cet effet. La cérémonie était présidée par la ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Libom Li Likeng, dont le département accompagne et soutient les initiatives de jeunes Camerounais dans le numérique.

FAIRE ENTRER LES SOINS DANS UNE NOUVELLE ÈRE

«Aujourd’hui, je suis tellement fier de mon équipe et ravi de recevoir la confiance d’un si grand partenaire. C’est un nouveau jour pour notre société Zng Smart Cards. Tant de choses ont été faites. Mais avec cet accord de partenariat, le meilleur arrive définitivement», a réagi l’inventeur sur sa page Facebook.

Arthur Zang a à peine 25 ans lorsqu’il créé le CardioPad, une tablette tactile médicale permettant aux populations éloignées des centres de santé de passer un examen cardiaque à distance. Une vraie révolution technologique, dans un pays où l’on compte moins de 50 cardiologues pour un peu plus de 20 millions d’habitants.

En juin 2014, il a remporté devant 1800 autres candidats, le prix Rolex Awards for Entreprise dans la catégorie «Applied Technology» (Technologie appliquée). A la tête de Himore Medical Equipments, l’entreprise médicale qu’il a fondée en 2012, il figure dans le classement Forbes des dix personnalités qui bâtiront l’Afrique de demain.

 

P.N.N – Photo J-P Kepseu – ICI Cameroun