Première femme à figurer dans le top 30 des fortunes noires francophones d’Afrique, Kate Kanyi-Tometi, veuve d’André Fotso, est tout simplement la femme la plus riche du Cameroun, et la 8e fortune du pays, hommes et femmes confondus. Selon  le magazine Forbes Afrique de décembre 2016, la fortune de cette «Anglophone» est estimée à 252 millions de dollars, soit plus de 239 millions d’euros qui correspondant à 160 milliards de francs CFA environ. Elle se classe au 20e rang des plus grandes fortunes de cette partie du continent.

Sa recette ?  Telcar Cocoa Ltd, la société qu’elle a créée il y a plus de trente ans. Grâce à un partenariat avec Cargill, son entreprise de négoce contrôle les exportations de cacao, avec près de 30 % du marché. «Pour garantir la qualité de la fève camerounaise et assurer la pérennité de son business, la patronne mise sur l’académie des coopératives (Coop Academy), soutenue par la Société financière internationale (IFC, filiale de la Banque mondiale), pour encadrer les producteurs de cacao», indique le newsmagazine panafricain Jeune Afrique.

Actionnaire d’Ecobank Cameroun, Kate Fotso a récemment été nommée au conseil d’administration du Port autonome de Kribi (PAK). Toutefois, la veuve d’André Fotso, qui fut le boss du patronat camerounais avant de décéder en août 2016, à l’âge 57 ans. A ce jour, Kate Fotso continue de gérer les affaires laissées par son époux.

Avec Kate Fotso, la Journée Internationale de la Femme fournit à ICI Cameroun l’occasion de célébrer celles qui ont su poser leur empreinte sur l’histoire du pays. Sportives, artistes, intellectuelles, femmes d’affaires, femmes politiques ou de pouvoir, elles apparaissent dans cette galerie de portraits par ordre alphabétique.

Photo JA

Prochainement: GOBE Brigitte

 

Précédemment

EBANDA Isabelle

EKOTTO EBOLO Alvine

EKWE Henriette

ENGANAMOUIT Gaëlle

ENONCHONG Rebecca

EPOTE Denise

ETONGE Sarah

FAMPOU Denise

FOMEKONG Mireille

FONING Françoise

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *